Devenir coach : quel parcours privilégier ?

Souhaitez-vous vraiment devenir coach certifié? Si c’est le cas, sachez que vous êtes dans l’obligation de savoir quel parcours privilégier. Cet article vous en dit davantage.

Une petite piqûre de rappel sur un coach

En tant que guide, un coach est responsable d’accompagner et de soutenir sa clientèle pendant un certain temps, jusqu’à ce qu’elle soit susceptible de découvrir ses propres réponses et réussir à toucher son but. Mais devenir coach certifié n’est pas une tâche facile. Cet animateur, pouvant être extrêmement différent de la clientèle, lui offrira les possibilités d’avoir une nouvelle perspective distinctes sur ce qui l’empêche de solutionner ses problèmes et d’évoluer. Ce changement est généralement utilisé en vue de distinguer les choses différemment et afin d’appréhender les freins. Pour plus d’informations, cliquez sur www.linkup-coaching.com

Comment trouver le meilleur établissement ?

L’option de l’école se fait en fonction du but que vous poursuivez. Il est généralement bon de contacter 3 ou 4 écoles en vue de confronter les formules de formation. Certains établissements offrent 10 ou 12 cycles consécutifs, tandis que d’autres proposent 10 à 20 jours répartis sur un an. Vous disposez aussi de cours vous donnant la possibilité à la fois de devenir coach certifié et d’obtenir des outils à la fin d’ une méthode psychothérapique et une théorie psychologique, de l’établissement Palo alto, de la PNL, de thérapie du contact, de l’approche spécifique des relations sociales…. Ces cours fournissent les bases pour débuter la formation. Cependant, satisfaire aux exigences plus complexes, qui affectent la recherche de la position de vie et de sens du dirigeant, demande généralement plus de temps et de réflexion afin de soutenir cette méthode traditionnelle de maturation interne.

Comment devenir coach ?

À ce jour, il n’existe pas de cadre légal régissant l’exercice de la profession de coach. Toutefois, devenir coach certifié est souvent compliqué. Cela nécessite l’acquisition d’un véritable métier sur ses  attitudes relationnelles et sur soi-même, de compétences, d’outils, d’expériences et d’une formation professionnelle. La formation originelle ne représente pas un choix, mais une condition préalable. De plus, afin de coopérer avec les sociétés, un gage d’expertise est attendu de leur part. Tel est le sens de l’attestation de maîtrise de connaissances. 3 organisations en France se sont penchées sur la thématique et œuvrent à la professionnalisation et à la promotion du coach : SFCoach, EMCC, ICF. Chacune de ces dernières s’appuie sur un code d’éthique et un cadre de compétences.

Tous les bonnes raisons de se lancer dans une carrière de coach professionnel
Zoom sur les salaires envisageables dans le secteur du coaching