Les sources du coaching : qu’est ce que la maïeutique ?

Le suivi coaching de vie trouve son enracinement philosophique dans la maïeutique.  Le coaching utilise diverses méthodes professionnelles. Parmi ces méthodes, vous pouvez citer les questions posées par le coach, l’utilisation des dires de la personne à coacher en renvoyant ces mêmes dires à la personne. Il y a aussi l’aide venant du coach pour que la personne à coacher trouve elle-même un raisonnement convenable. Le coach doit avoir une écoute inconditionnelle à offrir. Des questions se posent alors comme: quelles sont les sources du coaching ? qu’est-ce que la maïeutique ?

Qu’est-ce que la maïeutique ?

La grandeur de la philosophie du coaching est sans doute obtenue en posant des questions à la personne que vous voulez coacher. C’était à l’époque de la Grèce Antique que le coaching a fait ses premiers pas. Les questions servent à mieux cerner la personne à coacher pour que ses pensées soient bien claires. Le coach doit donc savoir questionner et doit avoir les méthodes pour arriver à bout de ce que veut du coaché. La maïeutique ressemble à cette technique de coaching. C’est aussi un art basé sur des questionnaires mais qui consiste à faire un accouchement des esprits. C’est Socrate qui a inventé cette technique, permettant de cheminer les opinions vers une compétence logique.

Qu’est-ce que le coaching ?

Le coaching est le fait d’accompagner un ou plusieurs individus vers une orientation personnelle ou professionnelle. L’art du développement personnel est utilisé par le coaching. Le coaching est donc une technique qui permet une meilleure compréhension de la psychologie humaine. Il a pour but d’assister toutes les personnes pour qu’elles puissent parfaire leur bien-être. C’est aussi un moyen de hausser la réussite ou la performance du coaché.

Liens entre Coaching et Philosophie

Le coaching a donc imité l’art de la maïeutique, tous les deux utilisant le système de questionnement. Socrate avait créé cette technique en utilisant des questions posées au coaché pour qu’il puisse accoucher de lui-même ce qu’il pense. Le coaching ne donne alors aucune forme d’enseignement à l’individu coaché mais permet une auto-résolution des problèmes de l’individu. Le lien entre Coaching et la maïeutique de Socrate existe alors bel et bien. Il faut noter que le coaching est différent des psychothérapies car il n’exerce aucun enseignement et ne donne aucun conseil à l’individu coaché. Dans le milieu scolaire, on appelle Mentorat l’art du coaching. Le coaching et la philosophie connaissent tout de même des différences. La consultation philosophique est plutôt une méthode thérapeutique alors que le coaching ne fait qu’aider l’individu à voir en lui-même la solution.

Coaching d’entreprise : zoom sur le coaching de type « croissance »
Le coaching et le développement personnel : quand le premier aide le deuxième…